TABLES RONDES

(stand n°47)

De 10h00 à 12h00

LE GÉNIE CRÉOLE

Avec Expédite CERNEAUX, Jean-Luc RAHARIMANANA, Alain-Gordon GENTIL, Lyonel TROUILLOT, David LORION, Nathacha APPANAH.

Pourquoi « Le Génie Créole » : tout simplement parce que « l’île est géniale » tiré du livre de Marius et Ary LEBLOND dans le livre LECONTE DE LISLE : essai sur le Génie Créole (Collection Les introuvables de l’Océan Indien, Grand Océan, 1995.)

En voici un extrait : « Génie universel, (Leconte de Lisle) il n’a eu un si intense et presque exclusif amour du pays natal que parce que ce pays, qu’on peut en quelque sorte qualifier d’île géniale –si le génie est bien la synthèse la plus accomplie du plus grand nombre d’éléments divers- est peut-être le résumé le plus essentiel du Monde. Il a dû à cette île où les races les plus différentes vivent côte à côte dans une concorde pittoresque leurs vies respectives sans perdre leur originalité, d’avoir pu devenir le plus puissant et complexe poète de l’humanité qui eût encore existé et d’en avoir exprimé le génie spécifique dans son unité et sa variété, dans son harmonie. »

Voici donc leur définition du génie créole qui nous permet d’aborder cette thématique selon 3 axes du processus de créolisation : historique, littéraire et sociétal.

 

De 14h30 à 16h30

MONDIALISATION VS CREOLISATION

Avec Raoul LUCAS, Eric FOTTORINO, Laurence POURCHEZ, Nathacha APPANAH, Carpanin MATIMOUTOU, Wilfrid BERTIL, Ali ZAMIR

Toute société créole est au carrefour, de part son histoire, sa géographie et sa socio-anthropologie, de plusieurs cultures. Le terme de créolisation, au départ réservé au champ linguistique, va avoir une définition qui s’étend désormais aux dynamiques à l’œuvre dans ces sociétés.

La société réunionnaise, enfantée par la colonisation, marquée par l’’esclavage, faite de sédimentations successives, est illustrative de ces dynamiques qui ont permis la construction d’un système ouvert, plastique et créatif offrant aux individus une palette de conduites enrichissant leurs identités .

La mondialisation, pour sa part, renvoie d’une manière générale à l’extension planétaire des échanges et des communications, où les lois du marché tendent à occuper tout l’horizon, conduisant à une société planétaire dans un mouvement, d’unification et d’uniformisation.

Dans cette société, du réel en pire, pour reprendre l’expression d’un célèbre sociologue,  qui tente de s’imposer, la créolisation, par les modulations qu’elle permet de tisser, nous permet d’offrir une voie pour penser autrement le monde et l’universalité, la contingence et la diversité.